Socialisons!

Tu as des questions ou des commentaires? Tu es curieux ou curieuse de savoir ce qui se passe dans ma #viedauteur

Alors suis moi dans les réseaux et communique avec moi!

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon

Je publie dans la Zone1418.

Je suis membre de l'AAOF.

Tu peux aussi m'envoyer un courriel!

© 2019 par Pierre-Luc Bélanger. Fièrement créé avec Wix.com

Rechercher
  • Pierre-Luc Bélanger

Une histoire d’erreurs


J’écris rapidement. Souvent très rapidement. Depuis des années, je rédige un manuscrit de roman dans une vingtaine de jours. Tu te dis surement : « comment fais-tu ça Pierre-Luc?» Bien, c’est simple. Je me fixe comme objectif de composer un chapitre par jour. Donc, au bout de vingt jours, ça donne vingt chapitres! Ensuite, tu te diras que je dois passer toute la journée à écrire. Je répondrai par la négative, car à quelques exceptions près, je passe deux heures devant mon ordinateur. Lorsque j’ai des idées, je m’empresse de les écrire. Si je tape un dialogue, souvent je l’entends dans ma tête. Alors, il est primordial de le transcrire rapidement.


Ce qui arrive fréquemment en tapant vite, c’est d’appuyer sur la mauvaise touche du clavier, ou bien d’oublier certains accords. La vitesse me fait parfois passer par-dessus l’étape de réflexion ou je me demande qui est le donneur et qui est le receveur d’accord. Idem, pour les participes passés, oups!, c’est le mauvais auxiliaire! ;) D’autres erreurs communes sont liées à des mots mal orthographiés ou mal employés ainsi qu’à des virgules. Ces dernières, de véritables petites coquines, sont souvent trop nombreuses, mal placées, ou elles brillent par leur absence. Cependant, à l’étape de l’écriture, ce qui prime c’est d’écrire. C’est pour ça qu’on dit qu’écrire fait partie d’un processus. Si je m’aperçois qu’il y a des coquilles ici et là dans mon texte fraîchement tapé, alors je les corrige sur le champ. Toutefois, j’en manque plusieurs. De là l’importance d’allouer pas mal de temps à la révision et la correction. Un correcteur, tel Antidote, s’avère aussi un outil précieux. Je prône aussi le repos. Lorsque j’écris, je deviens immergé dans mon texte. Étant donné que c’est moi qui l’ai écrit, c’est certain qu’il est parfait! ;) Alors, en n’y touchant pas pendant quelques jours, puis en le relisant avec des yeux frais et dispos, alors, je suis apte à y déceler d’autres écarts.


Je te le confirme, cher lecteur, que même les auteurs professionnels n’écrivent pas parfaitement du premier coup. Cependant, ils relisent, corrigent, révisent, modifient et posent une tonne d’autres gestes afin de peaufiner leur texte. Donc, si tu es un auteur en herbe, écrits tes idées lorsqu’elles te viennent en tête. Ne te stresse pas avec les coquilles. Tu les corrigeras par la suite.


Bonne écriture et bonne correction!

Pierre-Luc

50 vues
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon